Le Point Chanvre 

Ou la complicité père et fille 

Le Point Chanvre, c’est avant tout Stéphane et Emilie.

Stéphane, éternel enthousiaste à la curiosité toujours aux aguets, est capable de se prendre de passion pour à peu près n’importe quoi, pourvu qu’il ait matière à saine réflexion et quelque chose à découvrir. 

Avec la maturité vient le recul paraît-il. Et il a pris le plus noble des reculs : il a transmis à sa fille Émilie son ouverture d’esprit et sa frénésie de comprendre. 

Émilie, jeune femme à la fois les pieds sur terre et passionnée d’entreprendre, a su prendre le meilleur de l’héritage paternel en y ajoutant fougue et enthousiasme. 

Mais au fond, le vrai ciment de tout cela, c’est l’humain.

Car ces deux-là, à chaque discussion entre amis, sont les premiers à refaire le monde -qui en a bien besoin- en sachant qu’ils ne le referont jamais, mais essaient d’apporter leur contribution. Les chiens ne font pas des chats…

Et c’est comme cela, en apportant leur contribution justement, qu’est apparue l’idée du Le Point Chanvre. Le sujet du cannabis est troublant pour peu qu’on s’éloigne de ses applications directes dites récréatives où la seule molécule qui les intéresse les consommateurs est justement ici celle qui ne nous intéresse pas. Et puisque les bienfaits de cette plante sont désormais accessibles à tous, pourquoi ne pas participer à sa diffusion ? 

Pour peu qu’on se donne la peine de chercher un peu, on constate qu’il existe sur le sujet une abondante littérature. Le meilleur côtoie le pire, du plus farfelu au plus étayé.

Mais les témoignages, surtout, sont troublants, et tout à fait crédibles : médecins, et patients dans une perspective thérapeutique, ou simples utilisateurs dans une optique de bien-être, voire de prophylaxie. 

Et ainsi est né Le Point Chanvre…